Le vin rosé

Home / Autour du vin / Le vin rosé

Le vin rosé

Le vin rosé plus couramment appelé le rosé est obtenu suivant trois procédés. Ces procédés correspondent chacun à un type de vin rosé. Il existe ainsi le rosé de macération, le rosé de saignée, et le rosé de pressurage.

Le rosé de macération

Il s’agit d’un rosé obtenu à partir de la macération des raisins noirs. La teinte rosée survient durant la cuvaison suite à l’imprégnation des pigments se trouvant dans les raisins. Selon la coloration désirée, le procédé peut durer entre 12h ou 24h, et parfois 32h.

Le rosé de saignée

Il est obtenu suivant le même principe que le rosé de macération, mais à partir des raisins rouges. Par contre, généralement après 12h en cuve, le contenu prend la teinte rosée. Une partie est alors déplacée dans un autre fût pour la fermentation, et le reste est gardé pour produire du vin rouge.

Le rosé de pressurage

Il est obtenu par vinification en blanc des raisins rouges, qui sont généralement presser avec la peau. Après la vendange, ils sont directement pressurés. Suite à quoi, le jus obtenu est mis en cuve, puis fermenté. Ce procédé permet d’avoir un vin rosé beaucoup plus clair.

LEAVE A COMMENT

All fields are mandatory.