Comment fait-on le vin ?

Home / Toute une histoire / Comment fait-on le vin ?

Comment fait-on le vin ?

Le vin, l’une des boissons les plus appréciées au monde en matière d’alcool est une liqueur obtenue à partir du raisin produit dans des vignes. Elle n’est pas le seul produit que l’on tire de la culture de raisin. Mais beaucoup ignorent encore comment ce breuvage est fabriqué. C’est un processus délicat et complexe appelé VINIFICATION ; mais avant de nous appesantir sur le vin voyons un peu ce que c’est qu’une vigne.

La vigne

Le mot a beau être formel, la vigne n’est rien d’autre que la plantation de raisins. Cela peut paraître très banal, mais cultiver du raisin n’est pas chose facile. Il faut un suivi particulier afin que les fruits puissent arriver à maturité et en bonne santé. Cela inclut des procédés et techniques qui varient en fonction des saisons et du sol.

La vinification

Ce procédé d’obtention du vin est basé sur la fermentation alcoolique partielle ou complète des raisins. Dis comme ça, cela paraît très simple, mais voici les différentes étapes qui conduisent à l’obtention de ce précieux breuvage.

Le foulage

Il consiste à écraser les grains de raisin pour sortir la pulpe et le jus de raisin. À l’origine, ce procédé se faisait avec les pieds d’où l’appellation de foulage. Mais la technologie a permis aujourd’hui de le faire plus rapidement à l’aide d’une machine appelée fouloir.

L’égrappage

Aussitôt après avoir écrasé les raisins, la vendange est mise dans une autre machine qui se charge de séparer les baies de raisins de la rafle (partie ligneuse de la grappe). Cette étape est celle de l’égrappage. Elle permet également d’éliminer la rafle de la vendange.

La macération et la fermentation

Le liquide obtenu après les précédentes étapes est appelé le moût. Il est éconduit vers des fûts pour une macération. C’est une étape qui permet aux éléments tanniques et matières colorantes de la peau d’imprégner le moût durant la fermentation. La production de vin blanc ne nécessite pas cette étape de la macération.

Écoulage et pressurage

Ici, on procède à l’écoulage des fûts par gravité. Cela permet de séparer le vin de goutte (le liquide non épais qui sort des fûts) du vin de presse qui n’est autre que le marc récupéré et pressé. En fonction du vin recherché, on mélange le vin de goutte et de presse dans des fûts qu’on laisse aller à maturation. Cela peut durer des années. Il est ensuite filtré et mis en bouteille, prêt à la consommation.

LEAVE A COMMENT

All fields are mandatory.